INFOS

Infos sur la SAA Echos de terrain

INDICE

INFOS SUR LA SAA

SAA SAFE FELICITEE PAR LE GOUVERNEMENT NIGERIEN

2.Avril.2015

SAA-SAFE s'est vu remettre par le ministère de l'agriculture et du développement rural Nigérien le certificat de « Reconnaissance de Votre contribution à la transformation du calendrier agricole » à l'AgriFest.
L'Agrifest est un événement annuel ou agriculteurs, ONG et autres acteurs agro-industriels sont invités à présenter quelques unes de leurs innovations et projets.
Groupes d'agriculteurs, institutions ou particuliers qui excellent dans leurs domaines sont sélectionnés et se voient remettre publiquement un prix de reconnaissance.
Durant cette cérémonie, le secrétaire permanent du Ministère de l'Agriculture a remis de ses mains la récompense au Directeur National de SAA-SG2000 Nigeria, Dr Sani Miko, accompagné du coordinateur régional Dr Mercy Akeredolu. Il a ainsi souligné par cette récompense la longévité de la contribution de SAA pour le pays, notamment au travers de son projet, mené en partenariat avec le ministère de l'agriculture : Programme de productivité agricole Afrique de l'Ouest.
L'événement a également eu l'honneur d'accueillir le président et commandeur en chef de la république fédérale du Nigéria, Dr Goodluck Ebele Jonathan et l'honorable ministre de l'agriculture et du développement rural, Dr Akinwumi Adesina, qui a pris le temps de visiter notre stand.

A propos du projet :
La naissance et le succès de SAA – Nigeria remonte à 1992.
Depuis, l'introduction des technologies de SG2000 a permis aux agriculteurs d'exploser leurs rendements, tout particulièrement pour la culture de mais, ou le rendement moyen est passé de 1,8t/ha à 5,0t/ha.
En février 2013, le FMARD, représentant le gouvernement nigérien, a signé un memorendum de partenariat, augmentant ainsi le degré de collaboration.
C'est de ce partenariat qu'a découlé le projet FMARD-SAA.
Dans le cadre de cet accord, SAA et SAFE sont responsables de :
a) La mise en place et l'exécution du programme de vulgarisation agricole
b) Développement de partenariats avec les institutions de recherches agricoles nationales et internationales, organismes de vulgarisation ou tout autre organisme du secteur agricole qui expérimentent, démontrent ou transmettent des technologies agricoles et mettent en relation les agriculteurs avec les meilleurs marchés possibles.
c) Fournir au FMARD accès à toutes technologies susceptibles d'amener à une augmentation en quantité ou qualité des récoltes
d)Etablir un plan d'action annuel joint du budget correspondant
e) Rédaction de rapports bi-annuels des progrès enregistrés sur le terrain
f) Audit annuel

Le ministère de l'agriculture et du développement rural fournit le soutien financier, les ressources humaines et tout autre soutien logistique comme mentionné dans les termes du contrat, plan d'action et budget établi par Sasakawa.
Le projet a été mis en place l'an passé dans 4 états via le soutien du ministère et 2 autres soutenus par le WAAPP
Le ministère a ainsi levé 967484$ ainsi que 6 véhicules et 60 motos pour le projet.
De son côté WAAPP a offert 398773$ à Sasakwa en soutien de ce projet.
Les activités dans chacun de ces 6 états ont été mises en place comme prévues, et des résultats positifs ont été observées sur les parcelles des agriculteurs partenaires ainsi qu'au sein de de leurs communautés.
Ces résultats ont pu être constatés par des membres du ministère qui se sont rendus sur le terrain avec les membres de la SAA.

Les progrès de cette première année de projet sont :
1. Un total de 173 agents vulgarisateurs et 13590 agriculteurs formés sur les technologies d'amélioration de la productivité agricole
2. Sur les 768 MTP (Parcelles de démonstration) proposées, 664 ont été retenues
3. Les groupes d'agriculteurs ont appréciés la rapidité à laquelle les intrants leurs ont été fournis, et ont bien respectés les consignes relatives au management des parcelles de démonstration
4. Les agriculteurs ont acceptés et adhèrés à une majorité des technologies introduites, et sont enclins à poursuivre l'usage de celles-ci après la fin du programme
5. Le programme a permis la naissance de groupe de travail et d'une coopération générale au sein des agriculteurs, ce qui était pratiquement inexistant avant le début du programme
6. L'équipe « Système post-récolte et agro-industrie » a formé 180 agents vulgarisateurs et 4876 agriculteurs sur de meilleures méthodes de gestion post-récolte des cultures ainsi que de leurs stockages
7. Dix technologies différentes, relatives à l'amélioration de la productivité ou à la gestion post-récolte ont été identifiées, démontrées et adaptées
8. Deux centres de transformation (pour le riz et le manioc) ont été établies dans chacun des 6 états, et 12 autres sont en cours de réalisation
9. 184 agents vulgarisateurs et agriculteurs influents ont été formés à la lecture des marchés agricoles, ainsi qu'aux notions de chaîne de valeur et de Business plan.
10. 52 agents vulgarisateurs, 104 agriculteurs (riz et manioc) et 52 négociants ont été formés sur les notions d'agri-business et de dynamique de groupe.
11. Le programme SAFE à l'université de Usman Danfodio, Sokoto, a été mis en place.

2.Avril.2015 Affiché par Dr. Sani Miko

Feeding the Future

Histoire de SAA:
Allons vers le paysan

La version électronique de la SAA History Book est disponible ici.


Feeding the Future

SAA Success Stories

La version électronique de la SAA Success Stories est disponible ici.


Nourrir l'avenir

Bulletin de l'Association
Sasakawa pour
l'Afrique

La version électronique du bulletin Nourrir l'avenir est disponible ici.

Pour en savoir plus sur les mises à jour de Nourrir l'avenir et recevoir nos infos par courriel ou pour commander des exemplaires papier, veuillez remplir ce formulaire.

top of page